Sample Driver License Knowledge Tests - California DMV

Wanneer vraag 6 t/m 10 van het examen GS op vwo over de opstand en gouden eeuw gaan

Wanneer vraag 6 t/m 10 van het examen GS op vwo over de opstand en gouden eeuw gaan submitted by aDutchMaker to cirkeltrek [link] [comments]

Attentat de Trèbes : important coup de filet (MàJ: Reda E. et Soufiane M. mis en examen)

Attentat de Trèbes : important coup de filet (MàJ: Reda E. et Soufiane M. mis en examen) submitted by FdeSouche_revue to u/FdeSouche_revue [link] [comments]

(Monde) Affaire Benalla : les explications des trois policiers qui ont transmis les images | Mis en examen pour « violation du secret professionnel », les fonctionnaires assurent qu’ils n’auraient jamais agi de la sorte si M. Benalla ne leur était apparu comme l’homme de confiance de M. Macron.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Figaro) Double meurtre en Ariège : le terrible piège tendu par «les amants diaboliques» | Marie-José M. et Jean-Paul V. ont été mis en examen mercredi soir pour l'«assassinat» de Christophe Orsaz, 46 ans, et le «meurtre commis en concomitance avec un autre crime» pour Célia, 18 ans.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

Naturalisation de M. Gassama – Emmanuel Macron mis en examen pour délit de solidarité [/u/NerosTie]

Naturalisation de M. Gassama – Emmanuel Macron mis en examen pour délit de solidarité [NerosTie] submitted by trueworldnews to worldGlance [link] [comments]

(Monde) La mère d’un des deux meurtriers présumés de Mireille Knoll mise en examen | La mère de Yacine M. a été mise en examen du chef de destruction ou de modification des preuves d’un crime, notamment un couteau ayant pu servir à tuer l’octogénaire.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Monde) Le député El Guerrab, mis en examen, devient membre de la commission de la défense de l’Assemblée | Elu de la 9e circonscription des Français de l’étranger, M. El Guerrab a violemment agressé la semaine dernière à coups de casque le responsable socialiste Boris Faure.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

IamA student anu 3 la universitatea bucurești, ultimu an. Scriu de zor la lucrarea de licență. S-ar putea să nu iau unul din examene. M-am făcut avion din 3 silva negre. AMA.

Ce zice și în titlu
submitted by karmicthread to RoCirclejerk [link] [comments]

(Monde) JO 2016 – corruption : le CIO suspend Frankie Fredericks, mis en examen par la justice française | Le Namibien, vice-champion olympique du 100 et du 200 m, est dans le collimateur de la justice française depuis la découverte d’un virement suspect.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Figaro) Agression d'un cadre PS : M'jid El Guerrab démissionne de La République en marche | LE SCAN POLITIQUE - Le député, mis en examen pour «violences volontaires», a devancé son exclusion du parti en le quittant de lui-même. Il reste - pour l'instant - député non-inscrit.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Monde) Le député M’jid El Guerrab démissionne de La République en marche | Mis en examen pour « violences volontaires avec arme » pour son agression sur un cadre du PS, l’élu a été entendu mardi matin au siège de La République en marche.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Figaro) Examen [è-gza-min] n.m. Épluchage qui peut concerner de grosses légumes | LE MOT DU JOUR - François Fillon a été mis en examen hier.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Monde) Affaire Fillon : son ex-suppléant Marc Joulaud mis en examen pour détournement de fonds publics | M. Joulaud avait remplacé en juillet 2002 M. Fillon en tant que député de la Sarthe. De 2002 à 2007, il a employé l’épouse de ce dernier comme assistante parlementaire.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Monde) Affaire Fillon : Marc Joulaud convoqué par les juges en vue d’une mise en examen | M. Joulaud, qui a remplacé en 2002 François Fillon à son siège de député de la Sarthe, a employé Penelope Fillon comme assistante parlementaire jusqu’en 2007.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Monde) Brazzaville : le neveu de M. Sassou-Nguesso mis en examen dans l’affaire des « biens mal acquis » | Wilfrid Sassou-Nguesso est accusé d’avoir détourné des fonds publics à des fins personnelles. Une première pour un membre de la famille au pouvoir au Congo.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

Canada / Toronto : Quand la Covid-19 touche d’abord les plus pauvres

Canada / Toronto : Quand la Covid-19 touche d’abord les plus pauvres
Des données récemment publiées montrent comment le virus s’est répandu dans la ville de Toronto, avant de s’emparer des populations les plus pauvres. Les autorités ont souligné que « nous étions tous dans le même bateau ». Mais pour certains quartiers de la ville, ce n’est pas vrai…
Toronto est sous l’emprise de la Covid-19 depuis plus de six mois, bien que cela puisse sembler une éternité. Le chemin du virus est vraiment sinueux : presque chaque mois a apporté un nouveau bouleversement.


https://preview.redd.it/5vmk6lujo1o51.jpg?width=590&format=pjpg&auto=webp&s=475d0ef2a279c3d589476828da5a9f6bbcb4dc3f
En juillet, le service de santé publique de Toronto (TPH) a publié un important ensemble de données : un catalogue de tous les cas signalés dans la ville depuis le premier cas connu fin janvier, soit environ 15 300 au total. Les données d’identification ont été supprimées pour protéger la vie privée, mais chaque cas comprend la tranche d’âge de la personne, son quartier et la source d’infection ; si elle a été hospitalisée, en soins intensifs ou intubée ; si elle s’est rétablie, si elle lutte encore contre l’infection, et plus encore.
Vous croyez peut-être connaître l’histoire de COVID-19 et de Toronto. Mais l’ensemble de données, que le TPH dit avoir publié dans un souci de transparence, contient des révélations sur la façon dont le virus s’est glissé dans Toronto et a pris pied avant de s’attaquer aux résidents et aux quartiers les plus vulnérables. L’analyse de cette mine d’informations par le Star raconte l’histoire inédite de la première vague de l’épidémie – un cauchemar que certains craignent de voir se répéter, si les leçons de ce premier chapitre restent lettre morte.
Le voyage
Chine. Iran. Italie. Dans les premiers jours de la pandémie – lorsque les voyageurs infectés représentaient encore la plus grande menace – ces pays ont suscité des réactions alarmistes, déclenché des conseils aux voyageurs et influencé les personnes qui ont subi le test COVID.
Trois pays ont en effet été responsables de la majorité des premiers cas de voyage à Toronto.
Mais ce n’était pas nécessairement les pays que tout le monde avait supposés au départ. Le premier pays responsable des premières infections de voyageurs était plutôt les États-Unis. Les voyageurs en provenance des États-Unis ont représenté 37 % des cas de voyage à Toronto entre janvier et mars, soit 106 personnes. Pendant les semaines qui ont précédé la fermeture de la frontière, les États-Unis ont constitué la plus grande menace de COVID liée aux voyages.
Le Royaume-Uni a été le deuxième contributeur le plus important, avec 14 % des cas de voyage. Cinq pour cent provenaient de l’Iran. Les infections provenant de toutes les autres destinations, y compris la Chine et l’Italie, ont eu moins de cinq cas chacune au cours de ces trois premiers mois.
« Les autres pays, y compris le sud du pays (et le Royaume-Uni), n’étaient pas dans notre zone de détection des taux élevés de COVID », a déclaré la Dre Vinita Dubey, médecin hygiéniste adjointe au service de santé publique de Toronto. « Nous savons maintenant que les personnes qui sont allées là-bas et qui en sont revenues – ou les voyageurs qui sont venus de ces endroits – ont en fait joué un grand rôle ».
Autre tendance cachée : qui étaient ces premiers voyageurs, et où vivaient-ils ? L’analyse du Star montre qu’un point chaud du centre-ville émergeait déjà silencieusement au moment où les mesures de confinement ont commencé à la mi-mars, le quartier connu sous le nom de « Waterfront Communities-Toronto Island ».
Il comprend des zones comme le Distillery District et les îles de Toronto. Mais la plus grande partie de cette communauté est coincée dans une bande concentrée entre le lac Ontario et Queen Street, y compris le quartier de divertissement King West et les copropriétés CityPlace. Le quartier de Waterfront est jeune et en pleine expansion, en particulier avec des personnes dans la vingtaine et la trentaine.
L’examen des données démographiques sur les infections dues aux voyages dans le Waterfront remet en question les hypothèses initiales selon lesquelles les voyageurs à risque rendaient visite à des amis et à des parents au retour de pays comme l’Iran ou la Chine, a déclaré M. Dubey.
Dans le Waterfront, 71 % des personnes qui ont été infectées lors d’un voyage ont moins de 40 ans.
Ces jeunes voyageurs suivaient les instructions du Premier ministre. La semaine précédant le congé de mars, le premier ministre Doug Ford a exhorté les Ontariens à « partir, s’amuser ». Au cours des deux semaines suivantes, 16 cas de COVID liés à des voyages allaient apparaître dans le Waterfront, soit le nombre le plus élevé parmi les quartiers de Toronto.
À ce jour, plus de quatre mois après la déclaration de la pandémie, le Waterfront est la ville qui compte le plus grand nombre de cas liés aux voyages, et le cinquième plus grand nombre de cas liés aux voyages. (Le taux le plus élevé, qui tient compte de la taille de la population, se trouve dans les quartiers aisés de Bridle Path-Sunnybrook-York Mills).
Le quartier de Waterfront est le plus peuplé de la ville, avec plus de 65 900 personnes au recensement de 2016, il n’est donc peut-être pas surprenant d’y trouver de nombreux cas de voyage. M. Dubey met en garde contre le fait que le nombre de cas de voyage dans le quartier Waterfront est peut-être davantage lié au comportement.
« Est-ce lié à leur âge, car ils sont plus jeunes et plus susceptibles de voyager ? Est-ce parce qu’ils sont plus jeunes et plus susceptibles de se livrer à certaines activités ? demande-t-elle. « Il est très difficile de répondre à cette question. »
On ne sait pas très bien quel rôle ces jeunes voyageurs du centre-ville ont joué dans l’épidémie globale de la ville. En mars, chaque cas de COVID entraînait en moyenne 3,5 nouvelles infections, selon M. Dubey.
Le Waterfront a perdu de son importance en tant que point chaud lorsque les voyages ont cessé d’être la principale source d’infection dans la ville. Le fardeau de la COVID s’est déplacé du centre ville prospère vers les zones plus pauvres en périphérie de Toronto.
Propagation communautaire aux États-Unis fin février, des cas de COVID ont commencé à apparaître chez les Américains qui n’ont pas voyagé ou qui n’ont pas été en contact avec des voyageurs : un signe inquiétant. De tels cas, sans lien épidémiologique, indiquent que le virus se propage localement, via des chaînes de transmission non identifiées.
À Toronto, les journalistes ont commencé à demander si la ville avait enregistré l’un de ces cas « communautaires ». Le docteur Eileen de Villa, médecin hygiéniste de Toronto, a promis d’informer les habitants s’il y en avait.
Le 6 mars, de Villa a déclaré : « actuellement, il n’y a aucune preuve de transmission locale ». Le 12 mars : « Nous ne voyons toujours pas de preuve confirmée de transmission locale. »
Mais le 16 mars, elle a annoncé la nouvelle. Toronto avait vu une recrudescence de cas, « dont certains ne sont pas reliés, et indiquent donc une transmission communautaire. »
La santé publique ne peut agir que sur les cas dont elle a connaissance. De Villa a informé le public très rapidement après avoir été averti : les deux premiers cas ayant une source d’infection « communautaire » signalés à la santé publique de Toronto ont été enregistrés les 12 et 13 mars ; les enquêteurs auraient mis un certain temps à écarter d’autres sources. Le TPH a appris l’existence de quatre autres cas communautaires le 16 mars, le jour où de Villa a confirmé la transmission locale. À l’insu de la direction de la santé publique, la situation était cependant bien plus grave. Le jour de la Saint-Valentin, un mois avant l’annonce de de Villa, une femme d’une trentaine d’années de Trinity-Bellwoods a commencé à présenter des symptômes. Son cas, finalement attribué à une propagation communautaire, n’a été signalé au TPH que le 24 mars, une semaine après les propos de M. de Villa.
Au total, la ville comptait déjà près de 50 cas qui seraient finalement attribués à une propagation communautaire mais qui n’ont été signalés à la santé publique que des jours, des semaines et parfois des mois après l’annonce de de Villa.
Les délais entre l’apparition de ces cas clés et le moment où ils ont été signalés à la santé publique étaient parfois très longs. Peu après l’affaire Trinity-Bellwoods, un homme d’une quarantaine d’années à Humbermede et un homme d’une cinquantaine d’années à Princess-Rosethorn ont attrapé la COVID-19 dans la localité. Ces cas n’ont pas été signalés avant le 6 avril et le 29 mai, respectivement.
La santé publique utilise un terme appelé « date de l’épisode » pour estimer le moment où une infection a été contractée. Si la date d’apparition des symptômes est connue – et elle n’est pas toujours évidente – la date de l’épisode s’y réfère. Lorsqu’une date estimée d’apparition n’est pas disponible, les enquêteurs la remplacent le jour où la personne a été examinée ; lorsque cette date n’est pas connue, ils utilisent le jour où le cas a été signalé à la santé publique.
Pour tous les cas signalés au TPH, l’écart entre la date de l’épisode et la date de signalement s’est réduit au fil du temps. Début mars, la moyenne était de près de 14 jours ; début juillet, de quatre jours seulement. (Ces moyennes excluent les cas avec un écart de zéro jour, dans lesquels la date déclarée a été utilisée pour la date de l’épisode).
Selon M. Dubey, les retards dans la déclaration des cas à la santé publique peuvent avoir plusieurs causes. Les données du TPH de la fin mai suggèrent qu’il s’écoule en moyenne près de cinq jours entre le moment où une personne présente des symptômes et celui où elle se fait tester. Et au cours de ces premiers mois, la province a également restreint les tests de manière très stricte.
Les délais d’exécution des laboratoires ont certainement joué un rôle. M. Dubey a fait remarquer qu’en février et mars, une pénurie de matériel d’essai et un engorgement des laboratoires ont entraîné de longs retards. « Ces retards dans les rapports de laboratoire sont des retards dans le suivi de notre dossier et des contacts ».
Confinement Quand le COVID s’est emparé de la ville à la mi-mars, les fonctionnaires ont brusquement fermé les écoles et les entreprises non essentielles. Ils ont dit à tous ceux qui pouvaient le faire de rester chez eux. Le message était un message d’unité : « Nous sommes tous dans le même bateau. »
Ce n’était pas vrai. Le verrouillage a protégé les quartiers les plus riches et les plus blancs de Toronto, mais pas les plus pauvres et les plus racialisés.
Dans les 20 quartiers les plus blancs et les plus riches de Toronto – où le pourcentage de minorités visibles et de résidents de ménages à faible revenu est le plus faible, selon le recensement de 2016 – les fermetures généralisées ont eu un effet immédiat et durable. Presque instantanément, leur courbe s’est aplatie.
Mais pour les 20 quartiers les plus pauvres et les plus racialisés – avec les pourcentages les plus élevés de résidents de minorités visibles et de personnes à faible revenu – la fermeture n’a fait que peu ou pas de différence. Les cas ont continué à augmenter, et n’ont pas commencé à diminuer pendant deux mois.
Quatre Canadiens sur dix ont un travail qui peut être effectué depuis leur domicile selon Statistiques Canada. La probabilité d’occuper un tel emploi est partagée de manière inégale : les membres des ménages à faible revenu sont beaucoup moins susceptibles de pouvoir travailler à domicile que les ménages à revenu élevé (Et les minorités visibles sont plus susceptibles d’être des travailleurs à faible revenu, selon d’autres recherches).
Ainsi, la fermeture d’entreprises non essentielles était plus susceptible d’avoir l’un des deux impacts terribles pour les travailleurs pauvres : les résidents étaient plus exposés à la perte de leur emploi ; ou plus susceptibles de devoir quitter leur domicile pour continuer à travailler dans des entreprises « essentielles » pendant toute la durée de la fermeture, et de faire face à ce risque d’exposition.
Les données du TPH publiées jeudi confirment la terrible inégalité de la pandémie. L’analyse de ces données, recueillies du 20 mai au 16 juillet, comporte des limites, notamment le fait que 27 % des cas n’ont pas communiqué d’informations sociodémographiques, en particulier ceux qui ont été gravement malades à l’hôpital, et que le nombre de cas reflète des préjugés quant aux personnes ayant accès aux tests.
Néanmoins, les résultats sont frappants. Alors que 48 % de la ville est blanche, seulement 17 % des cas COVID le sont ; alors que 52 % de la ville appartient à une minorité visible, elle représente 83 % des cas COVID. Les personnes faisant partie de ménages à faible revenu représentent plus de la moitié des cas de cette période, mais moins d’un tiers de la composition globale de la ville.
Foyers d’épidémie Le 31 mars, l’épidémiologiste Amy Greer a diffusé un tweet de colère : « Quel genre de muppet show sommes-nous en train de faire ? Je suis sans voix à ce sujet ». Mme Greer, professeur à l’université de Guelph, n’était pas la seule experte en santé à réagir avec incrédulité à une déclaration faite ce jour-là par le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams.
Williams a déclaré que les travailleurs de la santé dans les maisons de soins de longue durée n’avaient pas besoin de porter régulièrement des équipements de protection individuelle, tels que des masques, à moins que leur établissement ne connaisse une épidémie de COVID. Il a affirmé que les mesures de santé publique déjà mises en œuvre, telles que le dépistage du personnel et la mise en quarantaine de ceux qui ont récemment voyagé, permettraient d’assurer la sécurité des résidents et du personnel.
Il est impossible de dire à quel point cette politique est responsable de l’horreur qui a suivi.
Le jour où Williams a fait cette déclaration, dix foyers de soins de longue durée en Ontario avaient signalé une épidémie. Au moment où il a fait marche arrière huit jours plus tard et a ordonné le port du masque obligatoire pour le personnel de ces établissements, 58 centres de soins de longue durée étaient en proie à une épidémie. Depuis cette semaine, plus de 325 foyers de soins de longue durée ont une épidémie active ou résorbée.
Huit membres du personnel des centres de soins sont décédés, ainsi que plus de 1 800 résidents.
Environ 75 de ces foyers de maladies infectieuses se trouvent à Toronto. Lorsque l’on dresse la carte des cas associés à l’épidémie – qui, selon la définition du service de santé, comprennent les cas dans les foyers de centre de soins ainsi que dans les maisons de retraite, les hôpitaux, les refuges et autres – cette phase brutale de la pandémie s’intensifie rapidement dans le quartier d’Islington-City Centre Ouest. Les données de la santé publique de Toronto de la fin mai suggèrent qu’il s’écoule en moyenne près de cinq jours entre le moment où une personne présente des symptômes et celui où elle se fait tester. Et au cours de ces premiers mois, la province a également limité les tests à la périphérie ouest d’Etobicoke. C’est là que se trouve le centre de soins d’Eatonville, un établissement de 247 lits, où 184 résidents ont été infectés et 43 sont morts.
Deux quartiers de Scarborough, Rouge et Morningside, suivent de près.
Ces quartiers abritent le centre de soins Altamont et Seven Oaks, où respectivement 53 et 41 résidents sont décédés.
À la fin avril, les militaires ont été déployés à Eatonville, Altamont, Hawthorne Place et Downsview Long-Term Care Centre à North York, ainsi que dans trois autres maisons de soins de longue durée de la région du Grand Toronto.
Le mois suivant, un rapport des forces armées a déclaré que le personnel d’Eatonville ne pouvait pas accéder aux fournitures essentielles, y compris les lingettes, parce qu’elles étaient enfermées ; et a cité une « culture générale de peur d’utiliser des fournitures parce qu’elles coûtent de l’argent », comme les blouses et les gants. À Altamont, l’équipe militaire a soulevé les problèmes de mauvaises pratiques de prévention et de contrôle des infections auprès de la direction de l’établissement, après quoi « le personnel a indiqué qu’il remédierait à ces lacunes ».
Mais si les maisons de retraite et de soins de longue durée de Toronto sont plus densément concentrées dans le centre-ville que dans les quartiers périphériques, la carte de tous les cas associés à l’épidémie est à l’opposé, avec des régions comme le nord-ouest de la ville qui se dévoilent. Les raisons de cette situation ne sont pas tout à fait claires : les foyers où se sont déclarés de graves épidémies sont dispersés dans toute la ville.
Mais cela pourrait s’expliquer en partie par le fait que le personnel de centres de soins de longue durée infecté qui travaille dans un établissement en cas d’épidémie est enregistré par son adresse personnelle et non par son adresse professionnelle.
Certains des quartiers les plus touchés de Toronto par les cas sporadiques (non épidémiques) présentent également les pourcentages les plus élevés d' »aides-infirmiers, d’aides-soignants et d’associés aux services aux patients » – une classification de Statistiques Canada qui inclut les aides-soignants et autres personnels des maisons de soins. (À Toronto, les immigrants représentent 79 % de ce groupe professionnel)
Sans plus de données, il est difficile de dire quel rôle le « feu de forêt » des foyers de soins a joué dans l’épidémie plus importante de Toronto.
Un autre lien est que ces épidémies ont immobilisé les ressources de dépistage pendant des mois ; la province n’a commencé à autoriser tout résident qui le souhaitait à passer un test que le 25 mai, après avoir fait pression pour que tous les employés et résidents des établissements passent un test. La courbe des cas sporadiques de la ville a entamé une trajectoire descendante soutenue cinq semaines après que la courbe des cas associés aux épidémies ait fait de même.
Le quartier le plus touché de Toronto
Début avril, la question devenait urgente : certains groupes minoritaires, en particulier les communautés noires, sont-ils plus exposés à la pandémie ? Les données COVID basées sur la race seraient essentielles pour répondre à cette question. Mais le 10 avril, lorsqu’on lui a demandé s’il allait recueillir ces informations, M. Williams a écarté cette idée.

https://preview.redd.it/e3bwi0xuo1o51.jpg?width=590&format=pjpg&auto=webp&s=8a58cee259b71cb9900317cee57fe0b54e5588f5
« Au Canada, nous ne collectons pas les cas désignés par leur race à moins qu’il n’y ait certains facteurs de risque », a déclaré le médecin hygiéniste en chef de la province aux journalistes.
Au moment où il s’exprimait, le coronavirus se répandait déjà de manière mortelle dans le coin nord-ouest de Toronto, l’une des zones les plus racialisées et historiquement marginalisées. Cette semaine-là, Mount Olive-Silverstone Jamestown, l’un des quartiers les plus noirs de Toronto, a vu plus de gens tomber malades à cause du COVID que tout autre quartier de Toronto. La semaine suivante a vu des pics dans deux autres quartiers du nord-ouest, dont la communauté Jane-Finch.
Le 6 mai, lorsque M. Williams a fait marche arrière sur la question des données racialisées, le secteur nord-ouest était déjà la région la plus touchée de Toronto.
Les données publiées jeudi par le TPH révèlent que les Noirs représentent le plus grand pourcentage du total des cas, soit 21 %, et que les Latino-américains ont les taux d’infection les plus élevés, soit 481 cas pour 100 000 personnes.
Les 19 quartiers présentant les taux d’infection les plus élevés de Toronto sont tous situés dans le nord-ouest, où vivent certaines des plus grandes communautés noires et latino-américaines de la ville.
Le premier cas documenté de la région est celui de l’homme d’une quarantaine d’années de Humbermede, qui est le deuxième cas d’infection communautaire dans la ville. Il a développé les symptômes le 1er mars, mais le cas n’a été signalé à la santé publique que le 6 avril.
Lors des deux dernières semaines de mars, les nouveaux cas ont commencé à se multiplier dans deux quartiers du nord-ouest de la ville, qui présentent aujourd’hui des taux d’infection parmi les plus élevés de la ville : Downsview-Roding-CFB – qui a enregistré le plus grand nombre de cas hebdomadaires pendant une grande partie du mois d’avril – et West HumberClairville, dans le nord d’Etobicoke, qui compte actuellement le plus grand nombre d’infections liées à des établissements de santé comme les cabinets médicaux ou les centres de dialyse.
Une semaine après la fête des mères, dont certains craignaient qu’elle ne provoque une augmentation des cas, la courbe épidémique des cas communautaires à Toronto a finalement atteint son point culminant et a commencé à décroître.
Mais un quartier du nord-ouest ne s’est pas inscrit dans la dynamique gagnante. À Mount Olive-Silverstone-Jamestown, les cas ont continué à grimper pendant deux semaines avant d’atteindre un pic. Pendant ce temps, plus de 100 habitants de Mount Olive ont été infectés.
On ne sait pas très bien dans quelle mesure ces chiffres sont liés à l’accès aux tests.
Mais aujourd’hui, Mount Olive a le taux d’infection le plus élevé de tous les quartiers – 1 308 cas pour 100 000 personnes. Mount Olive, grossièrement bordé par Steeles Avenue, la rivière Humber et Martin Grove Road, est le quartier du nord-ouest avec la plus forte concentration de minorités visibles et l’une des zones les plus défavorisées de la ville.
De nombreux résidents n’auraient pas eu le luxe de travailler chez eux ; Mount Olive compte la plus forte proportion de personnes travaillant comme caissiers, chauffeurs de camion et ouvriers dans la fabrication de plastiques. Beaucoup d’entre eux ont été considérés comme « essentiels » pendant le confinement.
En même temps, Mount Olive possède également certains des habitats les plus surpeuplés de la ville.
En effet, les données du TPH montrent que Mount Olive a le taux le plus élevé d’infections COVID liées à un « contact étroit » – une catégorie souvent attribuée lorsqu’une personne est infectée par un membre du foyer.
À la date de vendredi, 431 personnes vivant à Mount Olive avaient été infectées. En comparaison, The Beaches a le taux d’infection le plus bas de Toronto, et c’est la troisième communauté la plus blanche. À ce jour, elle a connu 13 cas.
La COVID chez les enfants
Une importante question reste sans réponse, même avec six mois de données sur chaque cas confirmé à Toronto : comment les enfants sont-ils affectés et quel rôle jouent-ils dans la propagation de la COVID ?

https://preview.redd.it/7mro1w60p1o51.jpg?width=590&format=pjpg&auto=webp&s=221a7087fddf5a2221a16b83f4e61721884edd97
Cette question devient de plus en plus urgente à mesure que les jours diminuent et que la rentrée approche. Pour Mme Dubey, qui exploite les données de la ville, c’est une priorité, surtout maintenant que les infections se manifestent davantage chez les jeunes.
« L’une des tendances que nous observons est que de plus en plus d’enfants contractent la COVID, mais cela pourrait être lié à la multiplication des tests sur les enfants. C’est difficile à savoir », a-t-elle déclaré. « Je pense que c’est une tendance que nous devons prendre en compte pour l’avenir, surtout lorsque nous parlons de la réouverture des écoles ».
Les fermetures d’écoles ont probablement joué un rôle majeur dans la réduction des infections chez les personnes de 19 ans et moins. Le fait que les enfants ont tendance à avoir une maladie légère ou asymptomatique – associé à une aversion parentale à soumettre les jeunes enfants à des prélèvements nasopharyngés – signifie qu’ils avaient probablement moins de chances d’être testés également.
Pourtant, des centaines d’enfants et d’adolescents ont été testés positifs au COVID à Toronto. Le premier cas confirmé chez les moins de 19 ans a été signalé le 11 mars, alors que les familles se préparaient pour les vacances de mars. La jeune fille du quartier de Dovercourt-Wallace Emerson Junction a été infectée lors d’un voyage et s’est rétablie après une hospitalisation.
Depuis, on a enregistré 963 cas supplémentaires chez des enfants ou des adolescents, la plupart ayant été contractés par un contact direct avec un autre cas confirmé. Et les quartiers les plus infectés dans cette tranche d’âge se trouvent également dans le coin nord-ouest, où six communautés ont connu plus de 33 cas.
Le quartier le plus infecté, Downsview, en a eu 69. Les quartiers où les enfants sont le plus touchés se trouvent également dans le secteur nord-ouest, où six quartiers ont eu plus de 30 cas chacun.
Quatorze enfants ont été hospitalisés à Toronto, trois dans l’unité de soins intensifs et un a été intubé.
Un décès infantile a été enregistré, un enfant de moins de 10 ans de le quartier de l’Annex dont l’infection a été contractée dans un cadre institutionnel. Le TPH a déclaré à l’époque que la COVID n’en était peut-être pas la cause, mais le coroner en chef de l’Ontario mène une enquête.
Ce qui va se passer ensuite avec les enfants fait l’objet d’intenses discussions. Les épidémiologistes et les pédiatres ont des idées différentes – parfois radicalement différentes – sur la façon dont la réouverture des écoles affectera l’épidémie de Toronto, qui est en rémission.
M. Dubey a fait remarquer que les rebondissements du COVID ont été profondément influencés par les mesures de santé publique. La forme et l’ampleur d’une éventuelle deuxième vague et de ce qu’il adviendra de la courbe des cas de 19 ans et moins dépendront en grande partie de ce que décideront les responsables politiques.
« Nous réfléchissons assurément sur les tendances observées lors de la première vague », a-t-elle déclaré. « Mais une fois de plus, nous avons vu la COVID et sa transmission dans notre ville changer, même seulement de février à aujourd’hui. Et nous ne pouvons donc pas vraiment prédire l’avenir ».
La province n’a commencé à autoriser les personnes qui le souhaitaient à passer un test qu’à la fin mai, après avoir fait pression pour que tous les travailleurs et résidents des établissements de soins de longue durée passent un test.
Source de la traduction - Les Crises : https://www.les-crises.ftoronto-quand-la-covid-19-touche-d-abord-les-plus-pauvres/
Original : Press Reader, Rachel Mendleson
submitted by Chti_59 to francophonie [link] [comments]

Vie de Lycée (Travail, orientation)

J’ai envie de travailler plus sérieusement, bien travailler à l’internat, c’est-à-dire que je dois relire les cours et refaire des exercices en maths 100%, physique-chimie et en I2D. Je travaillerais après manger pendant au moins 2 heures (19h45 jusqu’à 21h15). Je pense qu’il faut que j’aille au PEJS régulièrement et demande un soutien par semaine ! par exemple en maths ou en physique. J’ai envie découvrir pleins de choses avec mes camarades et mes potes. Je rêve d’avoir le Bac STI2D avec mention bien et d’avoir maximun 14 moyenne générale en Terminale ! Et d’entrer dans le CPGE TSI.
Stratégies en Terminale :
Alors, cette année, il faut que j’ai minimum 13 moyenne générale et le maximum 15 moyenne générale vu mes difficultés, il faudrait que je travaille régulièrement (3h par soir) ou bien demander 1 soutien par semaine (Philosophie, Maths, Physique-chimie, STI).
Stratégie premier trimestre : Philosophie : 12, Maths : 14, Physique-Chimie : 14, STI : 14, Sport : 14, LSF : 15 
Les matières le plus importants à travailler beaucoup :
l’enseignement technologiques transversal (SIN), Mathématiques et le physique-chimie.
Il y aura le grand oral sur un projet en STI et écrite en Philosophie (Il faudrait que je me renseigne cette matière et demander de l’aide à maman explication et méthodes).
7 jours Avant la rentrée il faut que je révise les programmes de maths de première et y s’entraîner même les automatismes. Et commencez à travailler les programmes maths en Terminale pour être prêt et connaître déjà comme si je suis un élève redoublé en Terminale.
Pareil en Physique chimie, connaître les formules et les méthodes et voir les programmes Terminale et exercices.
Relire les cours de STI mais lié à le développement durable et la système numérique.
Découverte de la philosophie, lire les leçon de Maman et lire des livres. Connaître la chronologie.

Programmes Terminale

Mathématiques :
Suites numériques Fonctions variables Dérivation Statistiques Probabilité Trigonométrie Nombres complexes Produit scalaire Automatisme 
Physique-chimie :
Énergie et ses enjeux Energie chimique L'électricité au quotidien La tension et l’intensité Le transfert d’énergie Chimie organique Les combustion Les ondes sonores Les ondes électromagnétiques Les acides et les bases Le mouvement d’un solide 
Donc voici mes 3 orientations classés choisis:
CPGE TSI 13 - 14 moy
DUT Informatique 12- 13 moy
BTS SN 11 - 12 moy

Physique-Chimie : 11 ➡️ 15
Je pense que j'évolue mais faut que je relis beaucoup les cours et s'entraîner. Poser des questions sans relâche. Never give up
I2D : 9 ➡️ 15
Demander beaucoup d'aménagement, bien écouter le prof et demander beaucoup de choses. Avoir un bon relation avec le prof.
Relire les cours et s'entraîner et préparer les fiches et se renseigner sur Internet.
Sois passionnant, David.
Maths : 11 ➡️ 14
Faut que j'écoute très bien la prof sans relâche et sans se déconnecter et si je ne comprends pas une chose, j'interviens vite !
S'entraîner tous les soirs à faire des exercices et relire les cours et les exos. Bien préparer les formules et les examens.
Automatisme à revoir. Never give up
ETLV : 9 ➡️ 14
Travailler beaucoup sans relâche, demander de l'aide. Bien préparer l'oral ! Faire de son mieux ! Demande des choses que je n'ai pas compris.
Il faut travailler sérieusement sur ces matières.
M.g : 13 - 14 M. Maths : 13 - 14 M. Physique : 13 - 14 M; I2D : 13 M; Anglais : 15 M. Histoire : 14 
BAC STI2DCPGE TSIDUT Informatique ensuite L3
(mention bien)
[( Systèmes d’information et numérique )]
Caen : principes enseignement
Informatique
Algorithmique - Programmation - Langages
Architecture - Systèmes d’exploitation - Réseaux
Web - Internet - Mobilité
Systèmes de gestion de bases de données
Analyse, conception et développement d’applications.
Compétences acquises
Programmation
Administration des systèmes
Analyse et conception de système d’information
Exploitation de bases de données
submitted by Dev_NakoO to u/Dev_NakoO [link] [comments]

Ministerul Educației a publicat calendarul de Bacalaureat / Prima probă are loc pe 22 iunie, rezultatele finale pe 5 iulie/ Ce este diferit anul acesta - [Actualitate][Administratie Locala]

Ministerul Educației a publicat, luni, calendarul examenului de Bacalaureat. Înscrierea candidaților ca avea loc în perioada 3-10 iunie, prima probă pe 22 iunie, iar rezultatele finale vor fi afișate pe 5 iulie. În contexul pandemiei de coronavirus, elevii vor fi așezați în sălile de examen astfel încât să fie respectată distanța de 2 m. Elevii care se află în izolare sau cei confirmați pozitiv cu noul coronavirus, dar și cei care au diferite afecțiuni cronice sau cei care prezintă un risc crescut de infecție/de a dezvolta complicații asociate infecției Sars-CoV-2 vor susține probele pentru examenul național de Bacalaureat conform unei proceduri speciale, ce urmează a fi elaborată de minister.
Citeste in continuare: https://www.hotnews.ro/stiri-administratie_locala-24015692-ministerul-educatiei-publicat-calendarul-bacalaureat-prima-proba-are-loc-22-iunie-rezultatele-finale-5-iulie-este-diferit-anul-acesta.htm
submitted by niuz-bot to niuz [link] [comments]

Les brouilleurs hautes performances posent de sérieux risques pour la sécurité

Bien qu'il soit peu probable que l'armée américaine cible délibérément l'armée russe en Syrie, cette situation met en évidence l'importance de supprimer les défenses aériennes ennemies - une tactique importante sur laquelle l'US Air Force a longtemps compté est le brouillage radar ou la saturation des systèmes radar ennemis, "Noise "Et de faux signaux, ils ne peuvent pas suivre et tirer sur des avions amis. Bien que les capacités des radars ennemis se soient améliorées, l'US Navy s'appuie sur le système de brouillage ALQ-99 depuis près d'un demi-siècle. Cependant, au début de la prochaine décennie, il lancera les brouilleurs portables de nouvelle génération avec d'excellentes performances, caractérisées par des fonctions d'attaque électronique et d'intelligence du signal. Le puissant clip de brouillage tactique ALQ-99 a été servi pour la première fois dans la marine américaine en 1971 et était transporté par l'EA-6 Prowler. L'EA-6 Prowler est un avion de guerre électronique d'un intrus A-6 attaquant un avion. L'U.S. Air Force a finalement ajouté un corbeau EF-111 plus rapide et plus gros à Prowler, appelé officieusement Spark Varks, car leurs brouilleurs ont généré une forte charge statique.
https://www.jammer-shop.com/fbrouilleur-telephone.html
Presque tout le monde utilise des téléphones portables partout, que ce soit des théâtres, des établissements d'enseignement, des cafés, des restaurants, des bureaux ou n'importe où ailleurs. De nos jours, les gens passent la plupart de leur temps sur les téléphones portables au lieu de passer du temps de qualité avec leur famille ou de se concentrer sur des objectifs organisationnels. Bien que le téléphone mobile puisse vous aider de plusieurs façons, il disperse également de nombreuses vies. C'est là que les brouilleurs de réseau de téléphonie cellulaire entrent en jeu. Les interférences se réfèrent à l'objet bloquant, donc les interférences mobiles se réfèrent au fait que le signal du réseau bloque le téléphone mobile et refuse donc l'accès à Internet, l'envoi de SMS ou d'appels téléphoniques. Où dois-je utiliser les brouilleurs de téléphone portable?
https://www.jammer-shop.com/fbrouilleur-gps.html
Maintenant, presque tous les élèves de l'école ont des téléphones portables. Pour aggraver les choses, les téléphones portables sont devenus une "arme" pour de nombreux étudiants contre les enseignants. Au cours de la conférence, la plupart des étudiants ont été trouvés utilisant des téléphones portables pour surfer sur Internet. De nombreux élèves écoutent de la musique ou jouent à des jeux vidéo en classe. Il arrive souvent que la sonnerie soudaine du téléphone portable pendant les cours en classe puisse provoquer des interférences. Pire encore, certains étudiants utilisent des téléphones portables pour les aider à tricher ... Selon des rapports, un nouveau phénomène appelé "cyberintimidation" montre que les étudiants partagent des textes et des réseaux sociaux avec d'autres par voie électronique s'ils prêtent attention aux cours, ils les tortureront. Certains pays autorisent les entreprises et les organisations gouvernementales à installer des brouilleurs GSM dans les zones où l'utilisation des téléphones portables est considérée comme une interférence publique. En décembre 2004, les brouilleurs de téléphones portables français se produisant dans les cinémas, salles de concert et autres lieux ont été légalisés. La France met au point une technologie pour acheminer les appels d'urgence vers les appels d'urgence. L'Inde a installé des brouilleurs au Parlement et dans certaines prisons. Selon les rapports, les universités italiennes ont adopté des techniques de prévention de la fraude. Les élèves utilisent le téléphone avec appareil photo pour prendre des photos du test, puis les envoyer à leurs camarades de classe.
https://www.jammer-shop.com/fbrouilleur-wifi.html
Une école de Suzhou a installé des affiches pour téléphones portables dans chaque classe. Les internautes estiment que parce que l'école n'est pas une salle d'examen d'entrée au collège, l'installation du dispositif de protection du signal du téléphone portable n'est pas très raisonnable et qu'elle est ouverte à des heures normales, ce qui nuit aux intérêts des élèves et des enseignants, de sorte que l'espoir de l'école est perdu et que le téléphone portable est emporté. Dispositif de protection du signal. Le journaliste s'est rendu à l'ouest du Grand Suzhou et a visité le site. Xiao Zhao a déclaré qu'ils avaient récemment acheté un bloqueur de signal sur le site officiel de l'école. "Depuis le début du lycée, chaque fois que l'enseignant teste, l'enseignant utilisera la fiche de l'adaptateur secteur pour l'amener en classe, ce qui est très pratique", a déclaré M. Zhao, a-t-il déclaré. Je ne sais pas si le téléphone est allumé normalement car il n'a pas de téléphone.
https://www.jammer-shop.com/fbrouilleur-de-voiture.html
Le journaliste a également trouvé plusieurs étages dans la deuxième salle de classe. Ce sont toutes des salles de classe et des salles de classe vides. Le signal du téléphone portable n'est pas affecté. Vous pouvez recevoir des informations, passer des appels et utiliser Internet. "Il s'agit d'établir un site de test normalisé." Le responsable de l'Université de technologie de Chengdu a expliqué que le nouveau bâtiment d'enseignement se trouve dans le dispositif de blindage du signal du téléphone portable. Selon les exigences de la salle d'examen normalisée, les travaux en cours sont en cours d'installation. Seul le nouveau bâtiment est installé ici. Tous les travaux d'installation ne sont pas terminés. Il a également déclaré que l'enseigne sera ouverte dans le cadre des exigences unifiées des quatre ou six examens organisés en décembre.
https://www.jammer-shop.com/fmini-camera-espion.html
Si vous avez besoin d'une méthode plus subtile que l'interception physique, vous devrez peut-être une congestion des fréquences, et le système de défense anti-drone (AUDS) est une de ces solutions. Il va scanner le drone dans les airs et utiliser son puissant signal radio pour détruire son signal de contrôle. Bien que je n'aie aucun contact avec les brouilleurs de signaux ou l'énergie directionnelle, il convient de noter que les brouilleurs hautes performances posent de sérieux risques de sécurité et sont illégaux. De plus, les technologies informatiques que nous couvrons ne peuvent être exécutées que sur des réseaux et des appareils que vous possédez ou avez le droit de mener des expériences.
https://www.jammer-shop.com/fbrouilleur-de-rf.html
http://photozou.jp/diary/show/3256901/224928/finish
https://paris.jimomo.jp/question/detail.html?id=20006
submitted by jammershopers to u/jammershopers [link] [comments]

Diario del coronavirus en Brasil - 24/03

Hoy Bolsonaro se ha pasado de la raya. Durante una entrevista la red acional de TV, demostró su incapacidad para dirigir el país más grande de Suramérica. Mandó a parar con la cuarentena, recomendó un medicamento el cual no está probado como cura par este nuevo virus, culpó a la prensa de exagerar la situación, atacó las decisiones a la crisis de los gobernadores de los estados…Está contradiciendo las indicaciones de la OMS, Organización Panamericana de la Salud y del Ministerio de Salud de Brasil.
Los resultados de los últimos exámenes de salud Bolsonaro, no están disponibles de forma pública, por lo que parece que está ocultando su estado de salud. Se especula de que esté contagiado, pero hasta ahora no hay pruebas, el hospital que le hizo el examen, lo ha clasificado como información confidencial.
Algunas estadísticas muestran el resultado de encuestas realizas online donde Bolsonaro ha perdido el 70% del apoyo público. Está última noticia muestra una vez más su incapacidad para gobernar la mayor economía de Suramérica.
Declaración es de Jair M. Bolsonaro em la red nacional de TV hoy.
Para más informaciónes en portugués: https://www1.folha.uol.com.bpode2020/03/em-pronunciamento-bolsonaro-critica-fechamento-de-escolas-ataca-governadores-e-culpa-midia.shtml
submitted by libertartiles to u/libertartiles [link] [comments]

French authorities indict Russian Oligarch for Tax Fraud - To avoid paying taxes on house purchases, the Billionaire withdrew between 500 million and 750 million euros from his bank account. All in cash.

This is the best tl;dr I could make, original reduced by 64%. (I'm a bot)
Dix mois après l'annulation d'une première inculpation, la justice française a relancé des poursuites contre le milliardaire russe Souleïman Kerimov, soupçonné d'avoir commandité l'acquisition de villas sur la Côte d'Azur pour des montants sous-déclarés et mis en examen mardi pour complicité de fraude fiscale aggravée.
Autrement dit, M. Kerimov est soupçonné d'avoir été le donneur d'ordres et la qualification juridique des faits a changé.
La justice niçoise le soupçonne d'avoir été l'instigateur de l'achat cinq villas de grand luxe au Cap d'Antibes, grand renfort d'argent liquide et sous un prête-nom.
Intrigués par des mouvements suspects d'argent liquide observés lors d'une banale planque de la brigade des stupéfiants, les enquêteurs étaient remontés jusqu'à l'oligarque russe.
Initialement, la justice niçoise s'était saisie de poursuites pour "Blanchiment de fraude fiscale", mais les avocats de M. Kerimov avaient démontré que le blanchiment n'était pas caractérisé, faute de prouver qu'il y ait eu préalablement une fraude fiscale.
L'arrestation de M. Kerimov avait été suivie de près par Moscou: le chargé d'affaires français dans la capitale russe avait été convoqué après que la Douma, chambre basse du Parlement, eut voté une résolution dénonçant une violation de la convention de Vienne sur l'immunité diplomatique.
Summary Source | FAQ | Feedback | Top keywords: t#1 de#2 Kerimov#3 une#4 examen#5
Post found in /Economics.
NOTICE: This thread is for discussing the submission topic. Please do not discuss the concept of the autotldr bot here.
submitted by autotldr to autotldr [link] [comments]

Qui arrêtera M. Benalla ?

M. Benalla a été mis en examen des chefs de :
Avec 5 chefs de mise en examen, l'autorité judiciaire n'a pas estimé necessaire de mettre sous contrôle judiciaire M.Benalla ce qui aurait permis entre autres : - une interdiction de sortir de certaines limites territoriales fixées par le juge - une obligation d’informer le juge de tous ses déplacements, une obligation de remettre son passeport.
Avec tout ça M.Macron, président de la République déclarait en juillet "Il n’y a pas eu et il n’y aura pas d’impunité"
Une absence d'impunité qui lui permet de précéder le président de la République au Tchad pour y vendre ses services et encore une fois l'Elysée se contente selon le Monde de déclarer que
"le président a indiqué à Idriss Déby qu'Alexandre Benalla, mis en examen à plusieurs reprises, "n'avait plus aucun contact" avec l'Elysée et qu'"une enquête interne [était] en cours" pour déterminer s'il s'était prévalu de ses liens passés avec le chef de l'Etat pour faire valoir ses propres intérêts."
Mais jusqu'où s'arrêtera-t-il ? Ou l'arrêtera-t-on ? A priori loin de se faire du souci, il clame au contraire être l'objet de harcèlement. Il aurait tort de se gêner.
submitted by Gulliver to france [link] [comments]

PRIMER EXAMEN DE M A N G - YouTube PREGUNTAS DEL EXAMEN TEORICO DE MANEJO 2019 PARA LICENCIA ... Guía de Examen de Admisión a Preparatoria 2020 I ... Examen de Manejo DMV - YouTube Examen de manejo de California 2020 - EXAMEN DE MANEJO ...

Examen definition is - examination. How to use examen in a sentence. Specifically, How Do You Do the Examen? Ignatius provides a simple five-step routine for our daily Examen: Give thanksgiving. I begin by giving God thanks for all the things I’m grateful for today. I allow my mind to wander as I reflect on the ways God has blessed me on this particular day. El Departamento de Vehículos Motorizados (DMV) es el encargado de administrar las dos partes del examen de manejo: el examen escrito y la prueba práctica al volante. La primera parte del examen consiste en una serie de preguntas acerca del las leyes y reglas que los conductores deben seguir y respetar al manejar. Ante todo felicitarlos por ingresar a nuestro simulador de entrenamiento. El examen contiene 40 preguntas y tiene una duración de 40 minutos, y para su aprobación, el postulante deberá de acertar por lo menos treinta y cinco (35) respuestas de las cuarenta (40) preguntas. Handbooks Learn the laws and rules of the road in preparation for your drive and knowledge tests.; Sample Driver License Knowledge Tests Preparing for a standard, commercial, or motorcycle knowledge test? Practice here.

[index] [6411] [2307] [4488] [7356] [2282] [1017] [2700] [4403] [167] [1981]

PRIMER EXAMEN DE M A N G - YouTube

Preguntas para el Examen de Manejo 2019, Prueba Teorica del DMV.En este video podras estudiar para obtener tu permiso de conducir.LAS PREGUNTAS ESTAN ACTUALI... Si estudia estas 8 pruebas de práctica, pasará su prueba de permiso de CA la primera vez. https://youtu.be/3QPgJ2uZ0uM California DMV Permit Practice Test 20... مع الأجوبة الصحيحة Met de juiste antwoorden Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube. * Sígueme en Facebook 👉 http://bit.ly/facebook_lblrec Simulacro MTC 🇵🇪 SIMULACRO DE PREGUNTAS PARA LA EVALUACIÓN DE CONOCIMIENTOS EN LA CONDUCCIÓN PARA ...

https://binary-optiontrade-arabic-trade-brocker.forexbinaryoptions.in